DIEU MAITRE DE L'IMPOSSIBLE

L'immense foule des chrétiens semble totalement ignorer que :
" Ce qui est impossible à l'homme, est possible à Dieu " (Matthieu 19,26) et que
" Tout est possible à celui qui croît " (Marc 9,23)
Nous pouvons connaître notre Evangile et même la Bible ; citer beaucoup de passages et être incapable de vivre ces Paroles. Il ne suffit pas de connaître la Parole de Dieu. Il faut la mettre en pratique, donc la vivre, car " Heureux ceux qui écoutent la Parole de Dieu et qui la mettent en pratique " (Luc 11,28)
En effet il ne s'agit pas seulement de proclamer la Parole de Dieu, mais il faut surtout la vivre, donc la réaliser par nos actes, nos paroles, notre vie toute entière. L'Evangile, les actes des apôtres et leurs lettres, nous manifestent comment Jésus et ses disciples ont évangélisé. Jésus comme les apôtres après Lui, sous l'onction de l'Esprit Saint ont vu leurs enseignements accompagnés de signes, de miracles qui aidaient les auditeurs à croire à la Vérité des enseignements. Jésus lui-même le leur avait dit :
" Et voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru, en Mon Nom, ils chasseront les démons, ils parleront en langues nouvelles, ils saisiront des serpents et s'ils boivent quelque poison mortel, il ne leur fera aucun mal ; ils imposeront les mains aux malades et ceux-ci seront guéris. " (Marc 16,17-19)
Seulement qui a l'audace et l'amour pour accomplir cela Au Nom de Jésus ? Vous le voyez, il n'est pas nécessaire de faire de longs pèlerinages pour être guéri : il suffit de croire en Dieu, de l'aimer et d'agir en Son Nom.
Dieu, maître de l'impossible, c'est l'évidence même, mais évidemment, ce n'est pas raisonnable.

En 1968, un prêtre qui était un converti, est appelé auprès d'un paysan atteint d'un infarctus. Cet homme ne pouvait plus parler et n'était pas pratiquant. Le prêtre lui dit : " Vous ne pouvez pas parler, vous allez me répondre par signe : " Acceptez-vous que je prie auprès de vous ? " Par signe, il répond : " Oui " Le prêtre prie pour que Dieu manifeste son Amour à ce malade, puis il demande à l'homme s'il accepterait de recevoir le sacrement des malades. Par signe, l'homme répond : " oui " Le prêtre avait déjà des traductions française du CPL ; donc il priait en français et parfois improvisait. Soudain il entend le malade dire très distinctement : " O quelle belle prière ! " Alors le prêtre lui dit : " maintenant que vous parlez, vous pourriez vous confesser " " Bien volontiers " Il se confesse et après le prêtre lui demande : " Accepteriez-vous de communier ? " " Avec plaisir " Cet homme était non pratiquant comme tous les jeunes gens et adultes hommes de cette paroisse. Le prêtre est allé chercher le Corps du Christ et a donné la communion. Le surlendemain cet homme travaillait dans ses champs, converti et guéri ! Il sera jusqu'à sa mort fidèle à la messe dominicale…

Dieu est maître de l'impossible !
Quelques mois p^lus tard, le docteur s'arrête près de ce prêtre et lui dit : " Vous connaissez madame Y…, elle est très malade ! Je lui ai dit que je vous prévenais. Faites vite, car elle n'en a pas pour deux heures !... " Le prêtre va la voir. Elle se confesse. Il lui donne le Corps du Christ, puis le sacrement des malades. Le lendemain, le docteur dit au prêtre : " Vous êtes plus fort que moi, vous faites des miracles ! Hier je suis passé voir madame Y…, un quart d'heure après vous. Elle faisait la cuisine. Je l'ai auscultée. Elle n'avait plus rien " Cette personne âgée est décédée 10 ans plus tard !...

Oui, " tout est possible à celui qui croît " (Marc 9,23)
Je pense que ce qui manque aux chrétiens, c'est la foi. La croyance, la routine, les coutumes, les habitudes n'ont jamais produit de miracle, de guérison. Souvenons-nous de la foi du centurion romain, à qui Jésus a dit :
" JE vous le dis, chez personne, je n'ai trouvé une telle foi en Israël ! " (Matthieu 8,10)
Pourquoi ? Cet officier romain sait que Jésus n'a pas besoin de se déplacer et d'aller chez lui pour guérir son enfant paralysé. Il dit à Jésus : " Je ne mérite pas que TU entres sous mon toit, mais dis seulement un mot et mon enfant sera guéri. " (Matthieu 8,8) Voilà un acte de foi. Pas besoin de longues prières, mais croire à l'efficacité des sacrements et de la prière vécus dans un acte de foi. Il faut que notre cœur et nos pensées soient en accord avec Dieu, Père, Fils Esprit Saint. Or ce n'est pas toujours évident : " Vos pensées ne sont pas mes Pensées et Mes Voies ne sont pas vos voies. " Oracle du Seigneur. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant sont élevées Mes Voies au-dessus de vos voies et Mes Pensées au-dessus de vos pensées. " (Isaïe 55,8-9)
N'oublions jamais que Dieu respecte toujours la liberté de ses enfants. Beaucoup de parents pensent qu'il suffit de faire des prières pour que leurs enfants ou leurs jeunes, soient guéris. J'ai reçu des parents qui ont été très déçus d'entendre leurs enfants me dire : " moi, je ne veux pas guérir ! " Mais il y a aussi des adultes qui veulent seulement être soulagés, mais pas guérir, afin de garder leur pension ou leurs avantages, que leur procure leur maladie. Voilà pourquoi avant de prier pour la guérison de quelqu'un, il faut savoir, s'il croît en Dieu et s'il est d'accord pour demander à Dieu de le guérir. Il faut aussi que nos prières soient en accord avec leurs pensées de Dieu et non l'expression de nos pensées.
Notre Dieu est avant tout notre Abba, notre petit papa chéri, qui est plein de Tendresse, de Compassion, de Miséricorde pour ses enfants, car IL n'est qu'Amour ! C'est pourquoi, IL manifeste Sa Présence, son Amour, chaque fois que nous sommes réunis en Son Nom, par des guérisons, des conversions, des miracles, dès lors que nous voulons, ce qu'IL veut. Tous dès que nous aimons Dieu, que nous vivons pour Lui, nous voulons réaliser en nous sa Volonté pour que son Règne arrive. Alors Lui-même vient au secours de mes faiblesses et nous renouvelle dans notre esprit, notre âme et notre corps. Cela exige que nous soyons toute disponibilité à son Amour. IL va mettre en nous Ses propres Paroles pour que tous découvrent que " Tout est possible à celui qui croît " Nous serons surpris de voir l'Esprit Saint s'emparer de nous, parler ou chanter en nous, exercer en nous ses dons et charismes. Si Jésus a dit " Quand vous aurez élevé le Fils de l'Homme, alors vous saurez que JE SUIS et que JE ne fais rien de moi-même, mais JE dis ce que le Père m'a enseigné et celui qui m'a envoyé, est avec Moi ; IL ne m'a pas laissé seul, parce que JE fais toujours ce qui Lui plaît. " (Jean 8,28-29) C'est pour que nous-mêmes, nous soyons toute disponibilité à l'Esprit Saint. Alors l'Esprit Saint parlera en nous et fera de nous des instruments fidèles, capables de laisser Dieu parler et agir en nous. Nous exulterons de joie devant les merveilles que l'Esprit Saint accomplira en nous et par nous. Cela exige que nous soyons remplis d'humilité et de simplicité, car c'est Dieu lui-même qui accomplit en nous et par nous, miracles et conversions, guérisons. Nous sommes alors devenus des instruments toujours disponibles, que Dieu utilise pour manifester que LUI Seul est le maître de l'impossible et que : " Tout est possible à celui qui croît " (Marc 9,23)
Oui, vraiment, Dieu est le maître de l'impossible.
Comment se fait-il que si peu de chrétiens acceptent de se livrer à l'Esprit Saint pour permettre à Papa Bon Dieu de manifester Sa Présence et son Amour à ses enfants ? Je pense que nous n'avons pas la foi pour cela et que nous avons peur que l'Esprit Saint s'empare de nous. Or le plus grand bonheur sur la terre, est justement d'être un témoin de Dieu, totalement livré à l'Esprit Saint. Quelle joie pour celui qui impose les mains au Nom de Jésus de voir les malades guéris. Alors pourquoi avons-nous peur, car cette peur est le signe d'un manque d'abandon à Dieu. Elle est une résistance à l'Amour de Dieu, Père, Fils, Esprit Saint. Dieu Seul est le maître de l'impossible. Son grand désir est de vivre en nous pour le bonheur de ses enfants. Dès lors que notre cœur est tout à Jésus, nous pouvons dire avec LUI : " Père, je te rends grâce de m'avoir écouté. Je savais que TU m'écoutes toujours : mais c'est à cause de la foule qui m'entoure que j'ai parlé, afin qu'ils croient que TU m'as envoyé " (Jean 11,41-42)
Cela exige que nous soyons totalement habité et disponible à Dieu pour faire toujours ce qui Lui plaît. " (Jean 8,29). Car " Si vous demeurez en Moi et que mes Paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez et vous l'aurez. " (Jean 15,7-9)

A nous maintenant de nous livrer totalement : esprit, âme et corps, au Feu de l'Amour qui est l'Esprit Saint et de laisser l'Esprit de Dieu agir en nous pour la joie, le bonheur, la paix, la guérison de nos frères et sœurs. Tous nous pourrons exulter de joie devant les merveilles de notre Dieu : LUI, le maître de l'impossible, car " tout est possible à celui qui croît "

Pierre Jarry, prêtre

accueil