DEVIENS CE QUE TU ES (2)
Sais-tu qui tu es ?
Pierre Jarry

OUI, toi qui lis ce texte, sais-tu qui tu es ?

Tu es chrétien penses tu, mais dans ta vie de tous les jours, comment manifestes-tu aux autres que tu es membre vivant du corps du Christ ? N'oublie pas que déjà du temps de St Paul, des chrétiens étaient devenus des membres morts du corps du Christ. Or, nous savons qu'un membre mort est encombrant et inutile (1Co. 11, 28-30).

"Voilà pourquoi il y a, parmi vous, beaucoup de malades et d'infimes et que beaucoup sont morts".
Pourquoi sont-ils morts, infirmes ou malades ? Parce que chacun vit pour soi, oublie de partager sa foi, son amour de Dieu, avec les autres, et de partager aussi ses compétences et sa fortune. Les membres morts, infirmes ou malades du corps du Christ qui est l'Église, sont tous ceux-là qui disent "Moi je ne m'occupe pas des autres". Or, JESUS nous dit:" Venez les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume qui nous a été préparé depuis la fondation du monde. Car j'ai eu faim et vous m'avez donné à manger ; j'ai eu soif et vous m'avez donné à boire ; j'étais un étranger et vous m'avez accueilli ; nu et vous m'avez vêtu ; malade et vous m'avez visité ; prisonnier et vous êtes venu me voir.......car tout ce que vous avez fait à l'un de ses plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait..."(Mathieu 25, 31-46). Ainsi, tout le bien que je refuse de faire à quelqu'un, c'est au Christ Jésus, donc à Dieu, que je refuse de le faire.

Toi qui affirme être Chrétien, donc membre vivant du corps du Christ, et qui ne pense qu'à toi, tu es membre mort de ce corps du Christ qui est l'Église.  As tu  pensé que tout service que tu refuses de rendre à quelqu'un, c'est à Jésus Christ que tu le refuses ? Maintenant tu le sais, alors agis en chrétien dans la vie de tous les jours, pour devenir un membre vivant donc actif du corps du Christ, donc de ta communauté chrétienne. Quand tu paraîtras devant Dieu, au terme de ta vie, Il ne te demandera pas combien de rosaire tu as récité, combien de neuvaine tu as faites ou à combien de pèlerinages tu as participé, mais qu'à tu fait pour ceux avec qui tu as vécu : tes enfants, tes voisins, tes amis de travail, ta communauté paroissial. Oui, qu'as tu fait pour manifester ta foi autour de toi, pour la partager avec les autres ? Je peux être quelqu'un qui n'oublie jamais ses prières, ni la messe le dimanche, mais qui refuse de pardonner à des membres de sa famille, à des voisins. A toi aussi, Jésus dit :"Avant de venir te présenter à l'Autel, va d'abord te réconcilier avec ton frère, après, tu pourras venir communier" (Mt 5, 23-24)

Toi qui par tes paroles et tes actes, a semé la division partout, n'oublie pas que tout le mal que tu  fait aux autres, c'est à moi, ton Seigneur et ton Sauveur, que tu le fais. Tu te dis chrétien, alors vis dans la vérité et La Vérité que Moi, JESUS, JE SUIS, fera de toi un homme libre. Donc quelqu'un  qui a vaincu la peur et le mensonge, et qui , par sa vie aidera ses frères et soeurs à m'aimer, MOI, ton DIEU, et à me servir.

Toi qui te dis chrétien, tu le seras vraiment si tu laisses mon Esprit Saint agir en toi par ses dons et ses charismes. Alors, tu seras un témoin de mon Amour dans toute te vie. Ta vie sera pour tous un témoignage et partout où tu passeras et vivras tu sèmeras ma Paix, ma Joie, mon Amour. C'est ainsi que tu aideras ceux avec qui tu vis à devenir chrétien dans toute leur vie. Au milieu d'eux, tu seras ce que tu es : un enfant bien aimé de Papa Bon Dieu, heureux de vivre, d'aimer et d'être aimé. Par toute ta vie, tu seras un semeur de paix, de joie, d'amour. Tu aideras tes frères et sœurs  à exulter de joie, à louer et à bénir Dieu Père, Fils et Saint Esprit, en toutes circonstances, en toutes situations.

Tu es chrétien dis-tu, mais Moi, ton Dieu, ton petit Papa chéri, je ne t'ai jamais vu exulter de joie devant Moi, ni devant tes frères et sœurs. Je ne t'ai jamais entendu me dire "Merci Papa Bon Dieu, de me prendre dans tes bras, de me presser tout contre ton cœur, de m'élever tout contre ta joue et de m'embrasser", comme font tous les papas de la terre qui aiment vraiment leurs enfants...

Tu te dis chrétien, donc tu reconnais que Moi, DIEU, je suis ton Petit Papa chéri,alors n'aie pas peur de me donner la main pour que je t'apprenne à marcher avec Moi, ton ABBA…Car, je te donne une main forte, une main pleine de tendresse, de miséricorde, une main d'Amour. N'oublie jamais que Moi, ton Dieu,je ne suis qu'Amour. C'est pourquoi je te dis :
"Tu es mon enfant, je t'aime car pour moi, ton Dieu, tu vaux mon Sang et ma Vie".
Pour devenir ce que tu es , regarde mon Fils Jésus, et vis comme Lui dans mon Amour. Tu connaîtras le vrai bonheur d'être vraiment mon enfant qui m'écoute et qui, quand tu es fatigué, te laisses porter par Moi, ton Dieu, ton Petit Papa chéri, comme un homme porte son fils. Alors tu connaîtras le bonheur de l'enfant qui s'endort dans les bras de son PAPA.

ALLELUIA ! AMEN !

Pierre Jarry
Prêtre                                                                                     

accueil