CE SOIR, AVEC MOI EN PARADIS

Je suis esprit, âme et corps. Ce qui me personnalise, c'est mon être tout entier, donc mon esprit, mon âme et mon corps. Tout cela est moi, mais j'ai en plus, une autre présence en moi : DIEU LUI-MEME.
En effet, Jésus a dit : " Celui qui croit en Moi, demeure en Moi et Moi en lui. "
Et saint Paul : " Ne savez-vous pas que vous êtes un temple " (1 Corinthiens 3,16-17 et 6,19)
Pourquoi avons-nous oublié l'Esprit Saint, qui habite en nous et nous fait enfant de Dieu ; et nous donne l'audace de vivre la Parole de Dieu, de parler de Lui, de proclamer Sa Parole. Or le vendredi Saint, Jésus dit au bon larron : " Ce soir même, quand tu mourras, tu seras avec Moi en paradis. " Evidemment cette parole nous gêne nous qui avons inventé le purgatoire. Ce bandit, parce qu'il fait un simple acte de foi en Jésus, est pardonné de tous ses nombreux péchés. En plus cela nous invite à comprendre que dès que Jésus rend son dernier soupir, il entre dans la gloire du Père. Il est vrai que Dieu ne peut mourir puisqu'IL est la Vérité, le Chemin, la Vie, la Liberté. Si son corps physique connaît la mort et est ensuite mis au tombeau, c'est pour signifier à tous, qu'en prenant un corps, une âme, en tout semblables au nôtres, hormis le péché, Il devait, Lui, Jésus, Dieu fait homme, assumer sa condition d'homme et donc mourir réellement. Mais en même temps, par Sa Résurrection nous aider à croire que désormais la mort est vaincue, en disant au bon larron : " Ce soir même (quand tu meures) tu seras avec Moi, en paradis. Jésus montre que par cet acte de foi en Lui, que fait le bon larron, le sauve et lui permet d'entrer en paradis. Aujourd'hui combien de " bons chrétiens " affirment qu'il n'y a rien après la mort, que tout est fini. Qui n'a pas entendu, quand quelqu'un nous quitte et meurt, cette phrase : " ça y est, il est mort : nous ne le verrons plus " Voilà bien la preuve que je peux prier chaque jour, affirmer chaque dimanche : " je crois à la résurrection de la chair, à la vie éternelle " et ne pas croire à ce que je proclame avec tous !...Mais réfléchissons un peu :
Jésus a bien dit : " Celui qui croit en moi, même s'il meurt, vivra et quiconque vit et croit en Moi, ne mourra jamais. Crois-tu cela ? (Jean 11,25-26)
Voilà bien la question ! Oui, qui croit, que dès lors que je crois en Jésus Ressuscité, que je rends le dernier soupir, je ressuscite ! Car pour moi, c'est mon dernier jour, la fin des temps. En Dieu, il n'y a plus de jours, de mois, d'années, de siècles. Dès que je rends mon dernier souffle, j'entre dans la Vie Eternelle, dès lors que j'ai ouvert la porte de mon cœur à Jésus Christ, comme le bon larron, j'accueille le pardon de Dieu et la Vie même de Dieu. J'entre dans la gloire de Dieu. Cela n'est pas facile à croire, c'est pourquoi beaucoup de chrétiens, même s'ils communient chaque jour, m'ont dit : " Personne n'est revenu nous dire s'il y a quelque chose, après la mort. " Jésus Christ a dit en nous quittant : " JE vais vous préparer une place. " Pourquoi ? " Afin que là où JE suis, vous soyez. Et du lieu où JE suis, vous aussi, vous soyez. Et du lieu où JE vais, vous savez le Chemin " (Jean 14,2-4)
Ainsi tous ceux qui affirment qu'à la mort tout est fini, sont en contradiction avec Jésus et n'ont pas la foi en la Résurrection. Or saint Paul nous écrit : " Avec Lui, IL nous a ressuscités et fait asseoir aux Cieux dans le Christ Jésus. " (Ephésiens 2,6) Ainsi dès maintenant dès lors que nous croyons en Jésus Christ ressuscité et toujours vivant, nous sommes les membres vivants de son Corps. En effet : " Ensevelis avec Lui, lors du baptême, vous en êtes aussi ressuscités avec Lui, parce que vous avez cru en la force de Dieu qui l'a ressuscité des morts. Vous qui étiez morts du fait de vos péchés et de votre chair incirconcise, IL vous a fait revivre avec Lui, IL vous a pardonné toutes vos fautes… " (Colossiens 2,12-13)
Car,
" Si l'Esprit de Celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts, habite en vous, Celui qui a ressuscité le Christ Jésus d'entre les morts, donnera Lui aussi, la Vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous. " (Romains 8,11)
Ainsi ces textes nous montrent que dès maintenant nous participons à la Vie de Jésus Ressuscité, car nous sommes les membres vivants du Christ ressuscité, si nous vivons vraiment notre foi. Car l'Esprit Saint qui a ressuscité Jésus, habite en nous. Alors réjouissons-nous, exultons de joie avec tous les ressuscités que sont tous ceux qui sont dans la joie de Dieu et qui nous ont précédés, dans la Gloire du Père, du Fils et de l'Esprit Saint. Tout chrétien qui vit sa vie en accord avec Dieu, est devenu le Temple, la Maison du Dieu Vivant, car l'Esprit de Dieu habite en lui. " Le temple de Dieu est sacré et ce temple c'est vous. " (1 Corinthiens 3,16-17)
Tous, nous sommes sauvés gratuitement par la mort et la résurrection de Jésus, car notre salut ne vient pas de nous, il est don de Dieu. (Ephésiens 2,8) Ce ne sont pas nos mérites, nos sacrifices qui nous sauvent, nous donnent la vie éternelle, car nous sommes tous sauvés gratuitement par la mort et la Résurrection de Jésus Christ. A nous d'accueillir cet amour sans limite et au terme de notre vie, Jésus dira : " Viens entre dans le paradis et découvre ma Gloire qui est celle de mon Père, qui est aussi ton ABBA = ton petit Papa Chéri " Quand arrivera ce soir béni ? Ici tous me disent : " Le plus tard possible " signe évident d'un manque de foi et d'amour, de vie avec Dieu, Père, Fils et Esprit Saint. En effet si j'aime quelqu'un en qui j'ai mis toute ma confiance, mon désir est de le voir pour bien LE connaître et partager ma vie avec Lui. Maintenant nous savons que le plus beau jour de notre vie sera celui où nous verrons Dieu dans Sa Gloire et que nous serons semblables à Lui. En attendant ce jour béni de notre rencontre définitive avec Dieu Père, Fils et Esprit Saint, laissons le feu de l'Esprit Saint brûler et consumer en nous toutes racines de peur, de doute et nous brûler déjà du feu de Son Amour. Alors nous serons vraiment témoins dès maintenant de Jésus Ressuscité qui vit en nous et pour qui nous vivons en nous aimant, comme IL nous a aimés. Au terme de notre vie, IL nous dira : " Viens bon et fidèle serviteur t'asseoir à la table du grand festin des enfants de Dieu "

Pierre Jarry, prêtre

accueil