Amoureux de Papa Bon Dieu

Dieu est amour. Il a voulu partager son amour, Il a créé l'homme semblable à lui, donc capable d'aimer. Personne n'aime par force. L'amour exige un apprentissage : fiançailles, dans le respect de l'autre. L'amour conduit à la communion : mariage qui n'est valable que dans la liberté des coeurs. Ainsi Dieu est amoureux passionné de l'homme et l'homme doit devenir amoureux de Dieu. C'est là son bonheur. La Bible nous parle de fiançailles, de mariage, d'alliance; C'est tout le " Cantique des cantiques " où Dieu vient vers sa fiancée, semble jouer à cache-cache avec elle, se faire désirer et chercher. Il ne brise pas les fenêtres, ni les portes. Il manifeste sa présence, attire l'attention, créé le désir de la rencontre, fait jaillir l'amour. " Je suis malade d'amour " Ct 5,8. (lire et relire le cantique des cantiques).

Seigneur Toi, qui es Père rends tes enfants " malades d'amour ", donne-leur l'audace d'ouvrir la porte de leur coeur.
" J'entends mon bien-aimé qui frappe ".
Devenir amoureux de Dieu comble de joie, de vie, d'amour. C'est le bonheur d'être ensemble, de se regarder, de s'admirer, de se laisser pénétrer par la tendresse de l'autre, du Bien-Aimé. C'est désirer se nourrir de l'Autre, se laisser embrasser sur la bouche, se nourrir d'Amour, se laisser brûler par le Feu de l'Esprit Saint, c'est donner son coeur : le plus profond de soi, livrer le plus intime de soi à l'autre. " Je te fiancerai à moi pour toujours et tu connaîtras Dieu ".
Alliance de Dieu avec les hommes, alliance où Dieu s'engage avec l'humanité.
" Comme l'épouse fait la joie de son mari, le Seigneur se complaira en Toi ".
Comment ne pas rendre grâce à Dieu, exulter de joie devant tous les cadeaux de l'Epoux ? Car " d'un amour éternel je t'ai aimée " Oui heureuse est l'épouse d'un tel époux, car il lui donne tout ce qu'il y a de plus beau malgré l'infidélité de son épouse Dieu reste fidèle à son Alliance, à son mariage d'amour.

Dieu nous redit sans cesse
" Je veux faire alliance avec Toi "
" Je serai votre Dieu et vous serez mon peuple " (Ez 37, 23-28)
Israël est le troupeau, le Seigneur le Pasteur, Israël est la vigne et Dieu le vigneron, Israël est le fils et Dieu le Père.
Ainsi l'Alliance est union profonde, mariage d'Amour prévenant et gratuit de la part de Dieu. Dieu en retour attend d'Israël, de nous, des réponses et des actes d'Amour. Toute l'histoire sainte est cette histoire de l'amour de Dieu, qui veut partager tout avec son peuple, histoire de fiançailles où l'on apprend à se connaître, à devenir amoureux de l'autre à travers un combat pour purifier son coeur. Les infidélités du peuple de Dieu sont nombreuses aujourd'hui comme hier. Mais Dieu, l'Epoux est fidèle éternellement. Il cherche toujours à changer le coeur de son épouse infidèle. Il ne peut se passer d'elle, car il l'aime. Elle est son oeuvre. " Je vous donnerai un coeur nouveau, je mettrai en vous mon Esprit ".
" Oh Dieu, créé en moi un coeur pur, renouvelle mon esprit " Ps 51,12.

O Dieu apprends-moi à te connaître, à Te regarder, viens brûler mon coeur. Papa Bon Dieu, révèle-moi ta tendresse, ton Amour de Père et d'époux. " Viens me parler au coeur " comme l'Epoux parle au coeur de son épouse. Plus que tous les époux de la terre, Toi Papa Bon Dieu, Tu sais les paroles de douceur, de patience, de tendresse qu'il nous faut pour être consolés, fortifiés, libérés de nous-mêmes. Toi qui as fait vivre au prophète Osée son aventure d'époux à l'épouse infidèle, une prostituée. Tu as voulu qu'il vive, ce que Toi Tu vis avec ton peuple, ton Eglise qui parfois forte de sa puissance, de sa richesse, de ses structures, de sa diplomatie s'est prostituée. Tu veux en Epoux fidèle qu'elle s'en tienne à ses premiers amours.
" Je me rappelle l'affection de ta jeunesse, l'amour de tes fiançailles, tu me suivais au désert, tu t'es couchée comme une prostituée. Cependant d'un amour éternel : je t'ai aimée, je t'ai conservée ma faveur " Jérémie 2,2; 2,20; 31,3.

Epoux fidèle, Seigneur, tu n'as pas honte de nous. Tu viens en ton Fils réaliser ce mariage d'un amour éternel. Tu m'aimes sans limites comme l'Epoux partage tout avec son épouse ; Tu nous donnes tout ce que Tu es : Tu nous donnes Ta Vie, ta Lumière, ta Joie, ta Paix, ton Corps, ton Sang. Car ton amour est gratuit plus fort que la mort... Ton amour, rien ne peut l'arrêter. Aucun fleuve ne peut éteindre le feu de ton amour qui nous unit à Toi. Rien ne peut nous séparer de Toi, sinon notre refus de t'aimer, de t'accueillir chez nous, de nous laisser aimer par Toi. Cette union se réalise en Jésus.
C'est dans le mystère de la Croix, folie de Dieu, folie de l'Amour qu'est révélé ton amour et réalisée l'alliance, le mariage de Dieu avec l'humanité. Jésus Christ, Tu deviens l'époux qui scelle en son sang, l'alliance nouvelle. Toi l'agneau, nous devenons épouse de l'Agneau selon l'apocalypse 21,9. Alors Seigneur, apprends-nous à être épouse ; ceux qui reçoivent tout avec joie " En toute chose, rendons grâce à Dieu " réjouissez-vous, mes bien-aimés, mes épouses, devenez la femme libre, sortez de vos ornières de prostitution, car Moi Jésus, qui ne fait qu'un avec Abba, Je me veux une épouse sans tache, ni ride, belle, rayonnante, illuminée par ma présence, par mon regard. Je veux une épouse sainte, immaculée, purifiée par mon amour, lavée dans mon Sang. Je me veux une épouse féconde qui m'engendre une multitude d'enfants.
Je suis, Jésus, le modèle des époux. Mon mariage avec vous doit être le modèle du mariage chrétien " Ce sacrement est grand " voir Eph 5,22 à la fin. Il est mystère d'amour, mystère de l'Esprit Saint donné à l'Eglise, feu d'amour qui cautérise les blessures, qui consume toute racine de péché, de maladie, qui purifie comme l'or au creuset, qui vivifie et sanctifie. Ainsi l'Epouse de l'Agneau sera toujours jeune, belle, parée des joyaux de l'Esprit Saint, sans tache, ni ride.
Epouse féconde dont la fécondité " amoureuse " des époux est un symbole, de même leur sainteté, leur communion profonde, pas toujours très visible, ni vécue, car époux pécheurs malgré leur sacrement de mariage.
" Que celui qui est sans péché jette la première pierre " Jn 8,7.
Pierre Jarry Prêtre

accueil